• Cabinet dentaire du
    Docteur Black

  • Cabinet dentaire du
    Docteur Black

  • Cabinet dentaire du
    Docteur Black

ODF

Les traitements commencent toujours sans bague quelque soit l’age du patient. Il n’est donc pas nécessaire d’attendre qu’il y ait toutes les dents définitives pour débuter l’orthodontie. En effet une déformation des maxillaires dépistée précocement  par les parents ou les professionnels de santé peut et doit être traitée rapidement.

En général le traitement consiste à porter un appareil en haut et en bas. Et quand le patient ferme la bouche les 2 appareils rentrent en contact ce qui permet un glissement de la mâchoire sur les cotés, chose que le patient est incapable de faire sans les appareils. L’intérêt d’un tel mouvement est une simulation permanente de la mastication  ( l’enfant bouge sa bouche en permanence quand il porte ses appareils) qui elle même est un puissant facteur de développement des maxillaires : la croissance est remise sur les rails. Il est alors nul besoin d’enlever des dents définitives pour faire de la place. Les maxillaires se développent alors naturellement permettant une mise en place harmonieuse de toutes les dents. On peut néanmoins en fin de traitement avoir recours aux bagues si l’alignement le nécessite. Dans ce cas c’est un traitement de multi attaches court( environ 6 mois).

Quel est  l’age idéal pour commencer un traitement orthodontie? Doit on attendre que l’enfant ait toutes ses dents définitives?

La solution qui consiste à attendre est rarement la bonne car la croissance de la face ne s’exprimera pas correctement s’il existe une déformation des maxillaires. De plus la déformation sera pérennisée lors de l’éruption des dents définitives si rien n’a été   fait. Dans ce cas c’est la voie qui conduit directement aux extractions et/ou à la chirurgie si rien n’a été fait.

En revanche des traitements précoces bien adaptés et bien acceptés par l’enfant permettent de :

– remettre sur les rails la croissance propre de l’enfant et de corriger
sa malocclusion.

– recréer des fonctions normales (que nous détaillerons un
peu plus loin)

– simplifier voire d’éviter les traitements ultérieurs.
– de diminuer les indications d’extraction, voire carrément  de les supprimer.
– d’éviter majoritairement le recours à la chirurgie.

L’age idéal est de commencer avant l’établissement de la première molaire définitive qui se fait vers 6 ans.

Les adultes peuvent eux aussi bénéficier de tels traitements pour corriger des encombrements dentaires modérés mais aussi pour soulager les douleurs de mâchoire.